Indispensable pour la régulation de la température dans votre intérieur, le climatiseur repose sur le principe de récupération et rejet de chaleurs dans une pièce mais principalement sur la production d’air froid.

Ses fonctions dépendent du type de climatiseur, qu’il soit classique ou réversible. Nous allons développer leur fonctionnement ci-dessous.

conseils

Le fonctionnement d’un climatiseur classique

Ayant pour rôle principal de refroidir la température dans votre logement, le climatiseur retire les calories rejetées dans la pièce pour le renvoyer à l’extérieur tout comme le concept du réfrigérateur. C’est le changement de phase du liquide frigorigène dans le climatiseur qui permet toute action de l’appareil avec les opérations effectuées par tous les composants de ce dernier.

Évacué par l’échangeur évaporateur et en liaison avec l’air, il engendre le refroidissement. Le compresseur du climatiseur fait accroître la pression et la température du fluide gazeux si le détenteur permet la baisse de pression du liquide avant sa sortie dans le condenseur à travers lequel la chaleur est émise par condensation.

informations

Comment fonctionne le climatiseur réversible ?

Se basant sur le même concept que le climatiseur classique, le climatiseur réversible a pour avantage de rafraîchir et produire de la chaleur dans votre intérieur à la fois.

Cet appareil est donc utilisable tant en été qu’en hiver et vous évite d’avoir plusieurs appareils différents dans votre logement. Pour chauffer votre intérieur, le mouvement s’inverse car l’appareil récupère l’air chaud à l’extérieur pour le renvoyer dans la pièce où l’appareil est installé.

Cependant, d’après les idées reçues, la chaleur émise par cet appareil n’est pas plus confortable que celle d’un chauffage classique.

Différents types de climatiseurs

La technologie qui ne cesse d’évoluer a permis à tous de se procurer cet appareil offrant le confort. Vous pourriez donc trouver un climatiseur pour tous budgets parmi tous les modèles disponibles chez les grands distributeurs.